Langues:
Accueil » L’oxyde de zinc

L’oxyde de zinc sous forme nano

L’oxyde de zinc Page d'accueil

Contexte - L'oxyde de zinc est une poudre blanche qui est beaucoup utilisée dans de nombreuses applications. Il peut, par exemple, être utilisé dans des produits cosmétiques en tant que filtre UV ou en tant que colorant cosmétique. Son utilisation est généralement considérée comme sûre, notamment car il ne pénètre pas dans le corps. Les particules d'oxyde de zinc sont parfois recouvertes d'un autre ingrédient cosmétique afin de modifier leur apparence ou la façon dont elles réagissent dans un mélange. De nouvelles technologies ont récemment permis d'utiliser des particules de zinc sous forme nano.

La question est de savoir si les "nanoparticules" d'oxyde de zinc utilisées dans les crèmes solaires (à une concentration allant jusqu'à 25%) sont différentes de l'oxyde de zinc classique en termes de propriétés physiques et chimiques et de toxicité.

  • Source :CSSC (2012)
  • Résumé & Détails: GreenFacts
Dernière mise à jour: 30 septembre 2013

Qu'est-ce qu'une 'nanoparticule' ou une 'forme nano' ?

Une 'nanoparticule' fait référence à des matières et des composants dont au moins l'une des dimensions se situe entre 1 et 100 nanomètres (un nanomètre correspondant à un milliardième de mètre). Le fait que la taille de ces particules soit à la même échelle que celle des cellules dans le corps suscite des interrogations sur les éventuelles interactions entre ces 'nanoparticules' et le corps. Une évaluation de l'impact éventuel sur la santé humaine de ces nouvelles nanomatières est en cours.

Dans les crèmes solaires, l'utilisation de l'oxyde de zinc sous forme "nano" est-elle aussi sure pour l'humain que l'utilisation de l'oxyde de zinc classique ?

Pour l'analyse actuellement en cours, plusieurs matières premières d'oxyde de zinc recouvertes ou non sous forme nano ont été évaluées. Cette analyse a conclu que l'utilisation des nanoparticules d'oxyde de zinc ayant été testées pouvait être considérée comme aussi sûre, pour une utilisation sur la peau, que les matières classiques. Selon les informations disponibles, les nanoparticules d'oxyde de zinc ne pénètrent pas le corps par la peau. Selon ces mêmes informations, il est probable que la quantité d'ions zinc pouvant être libérée par des nanoparticules d'oxyde de zinc et pénétrer le corps par la peau demeure insignifiante. De même, des ions zinc peuvent également se fixer quand des nanoparticules d'oxyde de zinc sont avalées par accident, bien qu'il soit peu probable que cela se passe à grande échelle avec les crèmes solaires. Dans tous les cas, la nature 'nano' de l'oxyde de zinc n'est pas censée avoir d'effet sur la santé.

Une inflammation des poumons a été observée en cas d'inhalation de nanoparticules d'oxyde de zinc; ainsi, l'utilisation d'oxyde de zinc sous forme nano dans les sprays n'est pas considérée comme sûre. Il est important de souligner qu'au moment de la publication de ce document et selon les informations transmises par les entreprises de cosmétiques, aucune crème solaire en spray disponible sur le marché européen ne contenait de l'oxyde de zinc sous forme nano.

Limite de cet avis et nouvelles recherches

Cet avis ne concerne que les matières d'oxyde de zinc testées et les matières présentant des caractéristiques semblables en termes de taille, de pureté, de recouvrement et de solubilité. Les méthodologies en vue d'évaluer les propriétés des nanomatières en général étant encore en cours de développement, il pourrait être nécessaire, à l'avenir, de recueillir de nouvelles données en vue de réaliser une analyse complète de l'impact sur la santé de l'oxyde de zinc sous forme nano.

Cette fiche d'information est basée sur l'avis scientifique intitulé "Oxyde de zinc (sous forme nano)", adopté le 18 septembre 2012 par le Comité scientifique de sécurité des consommateurs indépendant de l'Union européenne.


FacebookTwitterEmailTelecharger (1 page, 0.8 MB)
 foldout
Thèmes
Publications A-Z
Dépliants