Langues:

Matériaux d’obturation dentaire Amalgames et matériaux alternatifs

 

Glossaire sur les Matériaux d’obturation dentaire

Absorption

Pénétration d'une substance dans un organisme par passage au travers des membranes de l'organisme (tube digestif, peau, muqueuse) sans créer de lésion. (Source : Le cancer digestif et la vessie. Lexique  )

Plus…

Amalgame dentaire

Un amalgame dentaire est un alliage de mercure et d'autres métaux utilisé depuis plus de 150 ans dans le traitement des caries en raison de sa solidité et de sa durée de vie.

On obtient un amalgame dentaire en mélangeant du mercure liquide avec une mixture d'autres métaux, principalement de l'argent, mais aussi de l'étain, du cuivre et de petites quantités de zinc. (Source : GreenFacts)

Bioaccumulation

La bioaccumulation est l’accumulation progressive d’une substance spécifique dans le corps d’un organisme vivant.

Les substances bioaccumulatives sont généralement solubles dans les matières grasses et ne se décomposent pas dans l’organisme. (Source : GreenFacts)

Bronchite

Inflammation des bronches, les principaux conduits apportant l’air aux poumons.

La bronchite provoque une toux persistante et la production de mucus. Elle est particulièrement commune chez les fumeurs et dans les zones où l’air est pollué. (Source : GreenFacts sur base de Urologychannel HC Glossary  )

Plus…

Carie

La carie est un phénomène de déminéralisation des tissus durs de la dent (émail, dentine, cément), causée par le milieu acide que créent les sucres apportés par l'alimentation et certaines bactéries de la plaque dentaire. (Source : Doctissimo Santé dentaire )

Cellule

Unité de base microscopique de tous les êtres vivants, l'unité la plus simple qui puisse exister en tant que système vivant indépendant.

Le nombre de cellules différentes est élevé chez les personnes, chacune ayant sa propre spécificité. (Source : GreenFacts)

Plus…

Chaîne alimentaire

Les végétaux et les animaux peuvent être liés par des relations alimentaires que l'on appelle les chaînes alimentaires.

Au bas des chaînes alimentaires se trouvent les végétaux verts qui transforment l'énergie solaire en énergie alimentaire pour le reste de la chaîne. Les animaux qui consomment les végétaux sont ensuite la proie d'un autre animal, et ainsi de suite, jusqu'en haut de la chaîne. (Source : Affaires indiennes et du Nord Canada Glossaire   )

Plus…

Comité scientifique des risques sanitaires émergents et nouveaux

Le Comité scientifique des risques sanitaires émergents et nouveaux (CSRSEN) a été établi en 2004 par la Commission européenne pour fournir à celle-ci un avis scientifique clair la sécurité dans une série de domaines nécessitant une évaluation complète des risques, comme les nouvelles technologies, les appareils médicaux, etc.

L’avis du CSRSEN a pour objectif de permettre aux gestionnaires de risque de prendre les mesures adéquates et nécessaires pour garantir la sécurité des consommateurs ou la santé publique.

Le CSRSEN aborde des questions relatives aux risques émergents ou nouveaux et à des problématiques générales, complexes ou pluridisciplinaires exigeant une évaluation complète des risques pour la sécurité des consommateurs ou la santé publique, ainsi qu’à des problématiques connexes non couvertes par d’autres organismes communautaires chargés de l’évaluation des risques.

Le Comité scientifique des risques sanitaires émergents et nouveaux se compose d’un maximum de 13 membres, mais peut pour toute question spécifique s’assurer le concours de six membres associés au maximum, sélectionnés sur base de leur expertise scientifique. Il existe également une liste de réserve constituée de candidats jugés aptes à siéger dans un Comité scientifique, mais non attitrés. Les membres du CSRSEN sont nommés sur base de leurs compétences et de leur expérience dans les domaines concernés et, pour assurer une certaine cohérence, selon une répartition géographique qui reflète la diversité des problèmes et approches scientifiques dans l’Union européenne (UE). Le mandat des experts est de trois ans et peut être renouvelé au maximum trois fois d’affilée. En accord avec la Commission, les Comités scientifiques peuvent faire appel à des experts extérieurs spécialisés.

Le CSRSEN respecte les principes d’indépendance, de transparence et de confidentialité. Les membres font donc une déclaration d'engagement à agir dans l’intérêt public ainsi qu’une déclaration d’intérêts. Les demandes d’avis, les programmes, les comptes-rendus et les avis sont publiés ; le travail et les publications prennent en compte la nécessité de la confidentialité commerciale. (Source : Site web du CSRSEN  )

Comité scientifique des risques sanitaires et environnementaux

Le Comité scientifique des risques sanitaires et environnementaux (CSRSE) Le Comité scientifique des risques sanitaires et environnementaux constitue l'un des trois comités scientifiques indépendants non-spécialistes des questions alimentaires chargés de conseiller la Commission européenne sur des questions de sécurité des consommateurs, de santé publique et d'environnement.

Le comité a été établi en 2004 par la Commission européenne pour fournir à celle-ci un avis scientifique sur les risques sanitaires et environnementaux. Il est venu remplacer le Comité scientifique sur la toxicité, l'écotoxicité et l'environnement (CSTEE).

Le CSRSE examine des questions relatives à l’examen de la toxicité et de l’écotoxicité de composés chimiques, biochimiques et biologiques dont l’utilisation pourrait nuire à la santé de l’homme et à l’environnement.

Le comité traite en particulier de questions relatives aux substances chimiques existantes et nouvelles, à la restriction et à la commercialisation de substances dangereuses, aux biocides, aux déchets, aux polluants de l'environnement, au plastique et à d’autres matériaux utilisés pour la construction de canalisations d'eau (par exemple, les nouvelles substances organiques), à l'eau potable, à la qualité de l'air intérieur et extérieur. De plus, il aborde les questions relatives à l'exposition de l’homme aux mélanges de substances chimiques, à la sensibilisation et à l'identification des perturbateurs endocriniens.

Le CSRSE respecte les principes d'indépendance, de transparence et de confidentialité. Les membres du CSRSE font donc une déclaration d'engagement à agir au service de l'intérêt public ainsi qu’une déclaration d’intérêts; les demandes d'avis, ordres du jour, comptes rendus et avis sont rendus publics ; les travaux et publications sont faits dans le respect de la confidentialité commerciale.

Pour davantage d'informations, voir:
SCHER website 

Composé(s) inorganique(s) du mercure

Les composés inorganiques du mercure sont formés quand le mercure (symbole Hg) se combine avec des éléments autres que le carbone, comme le chlore, le souffre ou l'oxygène. Le mercure élémentaire est une forme de mercure inorganique.

Le mercure se combine dans deux états :

  • Hg+ (mercureux ou mercure I) et
  • Hg 22+ (mercurique ou mercure II).
(Source : GreenFacts)

Plus…

Composé(s) organique(s) du mercure

Les composés organiques du mercure, parfois appelés organomercuriels, sont ceux contenant les liaisons covalentes entre le carbone et le mercure.

Le méthylmercure, le diméthylmercure et le chlorure de méthylmercure sont des exemples de composés organiques du mercure. (Source : GreenFacts)

Composites (en dentisterie)

Les composites sont des matériaux de plombage de même couleur que les dents. Ils sont faits de résine renforcée de particules de silice ou de porcelaine.

Ils constituent l’une des différentes alternatives aux amalgames dentaires. (Source : GreenFacts )

Plus…

Effet(s) neurologique(s)

Effets sur le système nerveux, en particulier au niveau de sa structure, ses fonctions, ou des anomalies. (Source : GreenFacts )

Ingestion

Le fait d’avaler quelque chose, en mangeant, en buvant ou en mettant des objets en bouche. Une substance dangereuse peut entrer dans le corps de cette manière. (Source : ATSDR Glossary of Terms , traduit par GreenFacts)

Mastic

Toute substance utilisée pour remplir ou clore les petits orifices et fissures dans un autre matériau. (Source : GreenFacts)

Mercure élémentaire

Hg. Il s'agit du mercure sous sa forme élémentaire (pure), en tant que métal, d'où le synonyme 'mercure métallique'. C'est un métal brillant, gris argenté qui est liquide à température ambiante. (Source : GreenFacts)

Plus…

Métal lourd

Les métaux lourds sont des éléments métalliques présentant un poids atomique élevé, tels que le mercure, le chrome, le cadmium, l'arsenic et le plomb.

Ils peuvent nuire aux organismes vivants à faibles concentrations et ont tendance à s'accumuler dans la chaîne alimentaire. (Source : EPA US Drinking Water Glossary , traduit par GreenFacts)

Méthylmercure

Le terme 'méthylmercure' est couramment utilisé comme terme générique pour désigner les composés de (mono)méthylmercure. En fait, le méthylmercure n'est pas un composé en lui même mais un ion positif (cation), CH3Hg+, qui forme une partie des composés du méthylmercure ; généralement des sels de mercure. Le diméthylmercure est un composé du méthylmercure qui n'est pas un sel. Le cation de méthylmercure est habituellement combiné avec soit un simple anion (ion négatif), comme le chlorure (Cl-), soit une grande molécule (par exemple une protéine) avec des charges positives et négatives. Le cation de méthylmercure est la forme la plus toxique du mercure, pouvant freiner le développement du cerveau chez le fœtus, ce qui se traduit par des troubles du comportement et une faculté cognitive et motrice réduite.

Plus…

Mutation

Toute modification permanente d’une séquence d’ADN d’une cellule.

Les mutations peuvent être le résultat d’une erreur pendant une division cellulaire, ou le résultat d’une exposition à des agents ayant un effet nocif sur l’ADN, présents dans l’environnement.

Les mutations peuvent être nuisibles, bénéfiques ou n’avoir aucun effet.

Si elles se produisent dans les cellules responsables de la création des ovules ou des spermatozoïdes, elles peuvent être transmises génétiquement. Si ces mutations se produisent dans d’autres types de cellules, elles ne sont alors pas héréditaires.

Certaines mutations peuvent être la source d’un cancer ou d’autres maladies. (Source : NCI cancer.gov dictionary , traduit par GreenFacts )

Pneumonie

Inflammation des alvéoles pulmonaires, les minuscules sacs d’air situés profondément à l’intérieur des poumons, là où se produisent les échanges de dioxyde de carbone et d'oxygène.

La pneumonie peut entraîner des symptômes tels que fièvre, frissons, raideur musculaire, douleurs thoraciques, toux accompagnée de flegme, essoufflement, tachycardie et difficulté respiratoire.

Cette maladie peut être aiguë ou chronique et est habituellement causée par des bactéries ou des virus. (Source : GreenFacts)

Plus…

Pulpe dentaire

Tissu mou constituant la partie interne de la dent et contenant des nerfs et des vaisseaux sanguins. (Source : The free dictionary Dental pulp , traduit par GreenFacts)

Plus…

Système immunitaire

Ensemble des cellules dont le rôle est de défendre l'organisme contre les infections.

Le système immunitaire a pour rôle de défendre l'organisme contre les infections. Lorsqu'il est envahi par un organisme étranger (virus, bactérie) ou par des molécules étrangères (celles du pollen, par ex.), le système immunitaire réagit très vite pour s'en débarrasser. A la différence d'autres systèmes, le système immunitaire est constitué de cellules isolées qui ne constituent pas des tissus. (Source : Cité des Sciences Glossaire )

Plus…

Système nerveux

Le système nerveux est un système complexe et sophistiqué qui régule et coordonne les activités du corps.

Il se compose:

  • du système nerveux central, constitué du cerveau et de la moelle épinière
  • du système nerveux périphérique qui comprend les yeux, les oreilles, les organes sensoriels du goût et l'odorat, ainsi que les récepteurs sensoriels situés dans la peau, les articulations, les muscles, et d'autres parties du corps.
(Source : GreenFacts, sur base de Ohio State University Medical Centre About the Nervous System  )

Tissu

Un groupe de cellules regroupées pour accomplir le même ensemble de fonctions. (Source : GreenFacts)

Tissus mous

Tous les tissus du corps autres que les os, tels que les muscles, la graisse, le tissu fibreux, les vaisseaux sanguins ou tout autre tissu de soutien du corps. (Source : GreenFacts)

Toxique

Qui est capable d’empoisonner ou de nuire à un organisme. Les substances toxiques peuvent entraîner des effets néfastes sur la santé. (Source : GreenFacts)


Autres articles qui pourraient vous intéresser...
Acupuncture Page d'accueil
L’acupuncture est utilisée de plus en plus, est-elle sécuritaire et efficace?
Nanosilice Page d'accueil
La silice sous forme nano dans les cosmétiques est-elle dangereuse ?
Nanosecurité Page d'accueil
Le développement rapide des nanotechnologies suscite certaines inquiétudes quant à leurs effets possibles sur la santé humaine et la sureté, ainsi que la charge environnementale.
Liste de A à Z
FacebookTwitterEmail
    Thèmes
    Publications A-Z
    Dépliants